Marguerite de Hongrie et Hélène de Hongrie -
La sainteté féminine des dominicains dans la Hongrie médiévale

Conférence
4 avril 2018 à 19h30

Institut hongrois | 92, rue Bonaparte 75006 Paris
Réservation obligatoire : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. | +33 1 43 26 06 44

Marguerite (1242-1270), fille du roi Béla IV qui a mené une vie de nonne dans le monastère dominicain royal construit pour elle sur l'île des Lièvres (actuelle île Margit) au milieu du Danube, est la sainte la plus documentée du Moyen Âge hongrois. Ses légendes et les actes de son procès de canonisation (1273-1276) récemment réédités offrent une image détaillée de l'idéal de sainteté lié à la pauvreté volontaire, rendu populaire par les ordres mendiants, même dans les cours royales.

Parallèlement, l'autre idéal de ces ordres, la compassion avec le Christ souffrant, trouvait son expression dans le miracle extrême de la stigmatisation. Selon Saint Francois, quelques nonnes dominicaines portaient également les stigmates : cette réputation était attribuée aussi à Marguerite de Hongrie et à sa « magistra » (dame-maîtresse), Hélène, béguine au monastère St. Catherine de Veszprém. La conférence examinera les documents écrits et iconographiques de leurs légendes.

Intervenant : Gábor Klaniczay (CEU, Budapest)

Entrée libre


2019
22
Mai
L Ma Me J V S D
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

POUR ENFANTS

HORS LES MURS

Théâtre des Abbesses | 31, Rue des Abbesses 75018 Paris, France
2019 Jui 15. - István Várdai / Zoltán Fejérvári