Le Touran entre mythes,
orientalisme et construction identitaire

Colloque
9 juin de 9 à 17h

Salons d’honneur de l’INALCO | 2 rue de Lille, 75007 Paris

Organisation : Anna Caiozzo et Laurent Dedryvère (ICT Paris-Diderot) et Stéphanie Prévost (LARCA Paris-Diderot)

Cette manifestation a pour but d’étudier le mythe touranien de l’Antiquité à l’époque contemporaine et d’analyser les discours identitaires et « raciaux » qui s’appuient sur ce mythe des origines.La première partie de la journée d’études se penchera sur le Touran dans les mondes anciens et médiévaux, notamment dans l’Iran ancien. La deuxième partie du projet s'intéresse s'intitule : « le Touran entre mythes et géopolitique à l’époque coloniale ». Les théories linguistiques sont essentielles pour comprendre le développement des mouvements (pan-) touraniens depuis la fin du XIXe siècle. Les nationalistes turcs et hongrois vont donc se saisir du concept, à la fois pour rechercher un foyer mythique originel et pour imaginer une « race » touranienne, à la fois fondement de la nation et justification pour un expansionnisme politique, économique et culturel. Intervenants entre autres : Krisztián Ungváry (historien, Bibliothèque Nationale Széchenyi – Institut de la Révolution de 1956), Péter Oláh (historien), Balázs Ablonczy (historien).

Programme détaillé : .pdf

Entrée libre

CALENDRIER


2018
11
Décembre
L Ma Me J V S D
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

Concours de traduction

Pour la cinquième fois, l’Institut hongrois lance un concours de traduction littéraire ouvert à tous !
La traduction d'un extrait du roman
A dögeltakarító
de Zoltán Danyi est
à envoyer jusqu'au 31 décembre.

POUR ENFANTS

Déc 12. Ateliers pour enfants
Institut Hongrois | 92, rue Bonaparte 75006 Paris
Déc 15. « Dúdoló »
Institut Hongrois | 92, rue Bonaparte 75006 Paris

HORS LES MURS

Maison de la Radio - Auditorium de Radio France | 116 Avenue du Président Kennedy, 75016 Paris
2019 Jan 25. - Rêve de Hongrie, Barbara Hannigan