La ville schöfférienne

Schöffer dans le monde

Exposition
13 septembre - 25 octobre 
Vernissage : 13 septembre à 19h

Institut hongrois | 92, rue Bonaparte 75006 Paris

Informations : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  | +33 1 43 26 06 44

Nicolas Schöffer : Concours du Centre Pompidou, Paris, 1971, vue plongeante de la maquette (détail)

Cette exposition est un hommage rendu à l’artiste franco-hongrois, Nicolas Schöffer, pour le centenaire de sa naissance le 6 septembre 1912 à Kalocsa en Hongrie. Cet hommage s’adresse avant tout au créateur d’idées toujours innovantes qui ont surpris, émerveillé, enthousiasmé, mais aussi interloqué, outré, révolté, tout en révélant et « modifiant » souvent, parfois jusqu’à aujourd’hui, le contexte de notre vie.

Une suite de « grandes premières » ont fait de lui un artiste historique avec la création des premières œuvres cybernétiques : une tour de 50 mètres en 1955 et Cysp 1, sculpture autonome à comportement réactif, dite « cybernétique » en 1956, première émission vidéo, premier « clip » de l’histoire en 1961, premier spectacle cybernétique à l’Opéra de Hambourg et première sculpture auto-mobile (Renault) en 1973.

On le disait « en avance sur son époque », difficile à comprendre. Il a écrit des livres pour expliquer, stimuler la pensée et le langage, sans lesquels on ne peut effectivement rien comprendre.

Un certain retard est maintenant rattrapé et ses idées, servies par de nouveaux outils, font l’avant-garde d’aujourd’hui. Une avant-garde qui reconnaît l’importance du message de Schöffer, conscient d’avoir à aller plus loin dans les formes de l’art, tout en n’étant pas ce « jalon marquant un nouvel esprit artistique ».

La célébration du centenaire de Nicolas Schöffer dans les salles d’exposition de l’Institut Hongrois de Paris est un parti pris visant à évoquer des moments forts de sa trajectoire dans la grande histoire de l’art, et mettre en lumière son indéniable présence pionnière et visionnaire dans le domaine de l’architecture.

Entrée libre